skip to Main Content
1 866 APPELLE (1 866 277-3553), ligne provinciale en prévention du suicide 24 / 7

Québec, le 4 novembre 2020 – À la suite de l’horrible tuerie survenue samedi soir dans le Vieux-Québec, le Regroupement des centres de prévention du suicide du Québec (RCPSQ) tient à ajouter sa voix à celle de la psychiatre, Valérie Trottier-Hébert qui, en entrevue au journal Le Soleil, rappelait que le discours associant problèmes de santé mentale et dangerosité est un raccourci qu’il faut absolument éviter de faire pour éviter de stigmatiser davantage les personnes souffrant de ces troubles.

En effet, la très grande majorité des personnes qui commettent des crimes violents n’ont pas de problèmes de santé mentale. Elle rappelle que « Parmi les gens qui ont des troubles mentaux, 90 % ne sont pas des gens violents et qu’il y a beaucoup d’autres facteurs qui expliquent la violence que la présence de troubles mentaux. »

Lynda Poirier, présidente du RCPSQ, tient à préciser que « Dans le contexte actuel de la pandémie, la vulnérabilité des citoyens étant déjà mise à rude épreuve, il est important de se rappeler que l’aide existe et qu’il faut y faire appel si on en sent le besoin. Il est possible, pour les intervenants au bout du fil, de faire renaître l’espoir chez la personne en détresse. N’hésitons pas à demander de l’aide pour nous ou un proche. »

Le Regroupement des centres de prévention du suicide du Québec (RCPSQ) en profite pour réitérer à toute la population que l’aide existe et est disponible dans toutes les régions du Québec tant pour les personnes suicidaires, leurs proches que les personnes endeuillées à la suite d’un suicide.

Pour parler directement à un intervenant qualifié,
un seul numéro à retenir, pour tout le Québec :
1 866 APPELLE (1 866 277-3553)
24 h par jour – 7 jours sur 7

S’il vous plaît, osez demander de l’aide. Pour vous-même ou pour un proche. Cela peut faire, et a fait, la différence pour des milliers de personnes.

À propos du RCPSQ

Fondé en 2015, le RCPSQ a pour mission de regrouper, représenter et soutenir les centres de prévention du suicide (CPS) du Québec. Il compte 29 centres de prévention du suicide répartis sur 13 des 17 régions du Québec.

-30-

SOURCE : Regroupement des centres de prévention du suicide du Québec

ENTREVUE : Lynda Poirier, présidente, RCPSQ
418 956-1997

Pour accéder au bottin des CPS sur le site du RCPSQ, cliquez ici : Bottin du RCPSQ
Pour accéder à la page de l’AQPS, Comment parler du suicide, cliquez ici : Comment parler du suicide
Pour clavarder avec un intervenant, cliquez ici : suicide.ca

Back To Top