skip to Main Content
1 866 APPELLE (1 866 277-3553), ligne provinciale en prévention du suicide 24 / 7
Prévention Du Suicide – Le Service Numérique Québécois D’intervention En Prévention Du Suicide Disponible 24 Heures Sur 24, 7 Jours Sur 7

QUÉBEC, le 15 avril 2021 /CNW Telbec/ – Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, et le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, annoncent que le Service numérique québécois en prévention du suicide, suicide.ca, sera dorénavant disponible en tout temps.

« Notre gouvernement souhaite tout mettre en œuvre pour faciliter l’accès aux services d’aide à la population. L’initiative de l’AQPS permet aux personnes d’obtenir en tout temps un service professionnel et confidentiel. Il s’agit d’une approche novatrice qui est adaptée et accessible à tous les groupes d’âge. Nous souhaitons que cette approche contribue à sauver davantage de vies au Québec. » mentionne M. Dubé.

Cette initiative de l’Association québécoise de prévention du suicide (AQPS), en collaboration avec le ministère de la Santé et des Services sociaux, permettra donc aux personnes qui en ressentent le besoin de communiquer avec un intervenant 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, par clavardage. Ces interventions, disponibles pour tous les Québécois, en anglais et en français, sont assurées par trois partenaires cliniques de l’AQPS, soit le Centre de prévention du suicide 02, le Centre de prévention du suicide de Québec et Suicide Action Montréal. Et comme le précise Jérôme Gaudreault, directeur général de l’AQPS: « En plus du clavardage, les personnes qui ont besoin d’aide pourront aussi retrouver sur suicide.ca des informations pratiques sur le suicide et sa prévention, des outils pour prendre soin de leur santé mentale ainsi que des vidéos témoignages de personnes qui ont surmonté leurs idées suicidaires et qui livrent un message d’espoir. Avec l’ajout de l’intervention par texto, qui sera disponible prochainement, le Service numérique québécois en prévention du suicide permettra de renforcer le filet humain dans les espaces Web. »

Ce nouveau service est complémentaire aux ressources traditionnelles en prévention du suicide, notamment la ligne provinciale d’intervention en prévention du suicide 1 866 APPELLE (277-3553). Ainsi, pour  M. Carmant : « Certaines personnes sont moins enclines à utiliser les services d’aide téléphoniques ou les rencontres en personne pour exprimer leur détresse et demander du soutien. Elles communiquent parfois plus aisément leurs difficultés dans les environnements virtuels. Donc, la mise en place d’un réseau de clavardage pourra dorénavant rejoindre un plus grand nombre de personnes qui ont besoin d’aide, pour elles ou pour un proche. Dans le contexte actuel, rejoindre ces personnes est encore plus important, car la situation que nous vivons présentement amplifie certains facteurs de risque pour la dégradation de la santé mentale et psychosociale. Je tiens à rappeler à tous ceux et celles qui éprouvent de la détresse que des ressources sont disponibles. N’hésitez pas à demander de l’aide. »

Rappelons qu’un financement de 4 M$ a été consenti pour la mise en œuvre de ce nouveau service, qui s’adresse à toute personne qui pense au suicide, qui a des inquiétudes pour l’un de ses proches ou qui a perdu quelqu’un à la suite d’un suicide.

Pour en savoir plus ou pour communiquer avec un intervenant : suicide.ca 

SOURCE:  Cabinet du ministre de la Santé et des Services sociaux

Back To Top